Les dernières actualités

Aucun aperçu disponible
La pêche de vigne se conjugue au pluriel...
Dans le cadre de nos recherches permanentes sur les fruitiers oubliés, Mission Bocage vient de faire[...]
La filière Végétal Local : développement et nouvelles perspectives...
Engagement de Mission Bocage dans la démarche  végétaux d’origine locale De plus, depuis 10 ans, la[...]
haie bord de route
Journée d'échange sur la gestion de haies de bord de route...
En partenariat avec d’autres structures exerçant le rôle de relai bois énergie dans la région, Missi[...]
planter haie bocage
Comment planter des haies bocagères avec subventions ?...
Protection des troupeaux, préservation des sols, production de bois d’œuvre et de chauffage, habitat[...]
S’abonner à notre newsletter

Vous êtes :

Mission Bocage est membre du réseau Afac-Agroforesteries Afac Agroforesteries
Vous êtes ici : Mission Bocage, arbres et haies champêtres > Actualités > L’ADEME s’intéresse à l’agroforesterie : Visite dans les Mauges

Le 7 Décembre dernier, une délégation de l’ADEME nationale s’est rendue dans le Maine-et-Loire, près de Cholet, pour découvrir des cas concrets de projets agroforestiers. Mission Bocage encadrait et animait cette journée d’échanges sur les effets d’une conversion de l’agriculture en systèmes agroforestiers. Le groupe était composé de spécialistes des sols, de la forêt, du changement climatique, de l’air et de la biodiversité. Ils ont pu apprécier la réalisation d’un véritable projet agroforestier, construit pour répondre intelligemment à des besoins réels.

arbre agroforesterie ademe

L’ADEME autour d’un arbre agroforestier

La journée s’est déroulée en deux temps. La première partie était axée sur une présentation technique de Mission Bocage basée sur les travaux scientifiques de l’INRA depuis une vingtaine d’années. La seconde fut une visite sur le terrain, chez Pascal Paquier à la Tessoualle, qui a expliqué à cette délégation de l’ADEME les raisons de son engagement dans l’agroforesterie, pourquoi il y croyait et ce qu’il en attendait sur le long terme. Cela a permis aussi de constater sur le terrain que l’augmentation de la production totale de biomasse s’opère dès les premières années.

ademe agroforesterie anjou maine et loire

Ainsi, des arbres qui poussent, des cultures toujours productives et un sol dynamisé montrent que ce mélange est plus performant et qu’il permet de mieux répondre à bien des enjeux.