Depuis 2011, l’Association Française Arbres et Haies Champêtres (AFAHC) se fait force de propositions pour mieux prendre en compte l’arbre champêtre (haies bocagères, alignements, agroforesterie intraparcellaire…) dans la nouvelle PAC qui prendra effet en 2014. Parmi ces propositions, un nouvel outil, le SPA (Surface Propice aux auxiliaires), qui a pour vocation de remplacer les SET grâce à des paramètres plus pertinents et plus justes pour l’environnement et l’agriculteur, en tenant compte de la juste répartition des arbres et des auxiliaires de culture (plantes, animaux ou insectes ayant des effets bénéfiques sur les cultures).  Aujourd’hui le SPA change de nom et devient HPA (Habitat pour les auxiliaires).

Le terme « surface » a été abandonné car il se confond avec l’esprit d »espace » du SET duquel il a pour but de se différencier. Le terme « habitat » est plus parlant pour le grand public et résonne avec pertinence avec l’objectif de cet outil : rendre visible et effective les zones de biodiversité sur les parcelles agricoles. Mais dans le fond, l’introduction de l’HPA ne change absolument rien au SPA.

La proposition AFAHC pour la nouvelle PAC est consultable en détail en cliquant sur ce lien.

Agroforesterie Maine et loire 49

Plant agroforestier en Maine-et-Loire. Crédit : Mission Bocage