Vous êtes ici : Mission Bocage, arbres et haies champêtres > Les articles

Les bois issus de l’entretien des bords de route, des délaissés de voiries ou de chantiers urbains représentent des volumes conséquents mais ignorés, et coûteux pour les collectivités.  Pour regarder ces « déchets » comme des ressources, et les transformer en produits valorisables réduisant les charges, des territoires ont testé d’autres manières de faire et développer l’utilisation en paillage, énergie, …

Continuer la lecture

Bonjour à tous. Nous vous informons que l’assemblée générale de Mission Bocage, qui tient compte de la saison 2015-2016, se tiendra le jeudi 31 mars, au Lycée public des Mauges, à 20 h. L’entrée est gratuite et ouverte à tous.

Conformément à la coutume, vous retrouverez le rapport d’activité sous forme vidéo, le rapport financier et le rapport moral. En outre, le conseil d’administration sera renouvelé.

A l’occasion de cet évènement, nous accueillerons un groupe d’étudiants de l’ISTOM qui viendra présenter son travail à l’issue d’une enquête dans les Mauges et le Choletais, et sur le thème : « La perception du bocage et de ses composantes dans les Mauges et le Choletais ».

Nous serons très heureux de vous compter parmi nous.

mission bocage assemblée générale

L’assemblée générale a été suivie par une conférence de Geneviève Michon sur le thème de l’arbre et l’agriculture dans les sociétés.

Le Festival de la Haie se déroulera, pour la 12ème édition, du 14 au 20 novembre 2016 sur la commune de Cerizay (Deux-Sèvres).

Au programme, animations, démonstrations, expositions, randonnées, plantations, échanges….. Vous trouverez le programme complet ci-dessous :

programme-festival-rectoweb_22x30-7

Pour le télécharger au format PDF, cliquer sur le lien ci-joint.

Jusqu’où Les Ruraux se Soumettront-ils aux Urbanistes ? Conférence gesticulée proposée par Kévin Certenais.

Le 16 décembre 2016 au May sur Evre (49), à 19 h, au May’Tiss Bar. Tarif libre. Inscription conseillée à certenais.kevin@hotmail.fr

Depuis des siècles, les paysan-ne-s ébranchent les trognes pendant que les multinationales, la finance les abattent. Les paysan-ne-s tressent, tissent, entrelacent les arbres pour se protéger des assaillants, de l’oligarchie, du système médiatique.

L’arbre comme symbole du rapport de force de la lutte des classes entre les «  Ruraux  », les paysan-ne-s, travailleur-euse… les dominés, le peuple et les «  Urbanistes  », la finance, les multinationales, le système médiatique, l’oligarchie… les dominants.

Continuer la lecture