Les dernières actualités

Aucun aperçu disponible
La pêche de vigne se conjugue au pluriel...
Dans le cadre de nos recherches permanentes sur les fruitiers oubliés, Mission Bocage vient de faire[...]
La filière Végétal Local : développement et nouvelles perspectives...
Engagement de Mission Bocage dans la démarche  végétaux d’origine locale De plus, depuis 10 ans, la[...]
haie bord de route
Journée d'échange sur la gestion de haies de bord de route...
En partenariat avec d’autres structures exerçant le rôle de relai bois énergie dans la région, Missi[...]
planter haie bocage
Comment planter des haies bocagères avec subventions ?...
Protection des troupeaux, préservation des sols, production de bois d’œuvre et de chauffage, habitat[...]
S’abonner à notre newsletter

Vous êtes :

Mission Bocage est membre du réseau Afac-Agroforesteries Afac Agroforesteries
Vous êtes ici : Mission Bocage, arbres et haies champêtres > Actualités > Ebranchage : que faire de ses ramures ? Exemple : les haies de Benjes

Une fois valorisée la plus grosse section de bois buche, il reste la ramure, partie du bois la plus jeune. Cette partie du bois riche en éléments nutritifs peut être utilisée de plusieurs manières : en amendement organique pour le sol une fois broyée ou bien à la création de haies spontanées.

La haie de Benjes

Du nom de son inventeur, la haie de Benjes, consiste à récupérer des branches et à  les disposer à l’horizontale sur un linéaire pour créer une haie sèche (bois mort). Contenue en largeur par des piquets le branchage servira de refuge pour la faune locale (petit mammifères, oiseaux). Au fil du temps cet espace sera colonisé par des végétaux ensemencés par le vent et les  déjections des animaux.  Cette pratique permettra le développement d’ une haie naturelle, la plus adaptée de toutes aux conditions locales !

haies benjes