Les dernières actualités

haie bord de route
Journée d'échange sur la gestion de haies de bord de route...
En partenariat avec d’autres structures exerçant le rôle de relai bois énergie dans la région, Missi[...]
planter haie bocage
Comment planter des haies bocagères avec subventions ?...
Protection des troupeaux, préservation des sols, production de bois d’œuvre et de chauffage, habitat[...]
mission bocage assemblée générale
Mission Bocage a présenté son activité sur l'année 2016...
L'assemblée générale de Mission Bocage s'est tenue le 30 mars dernier à Beaupréau. Vous retrouvere[...]
Valorisation des bois de bord de route : journée technique d’échanges d’expériences...
Les bois issus de l’entretien des bords de route, des délaissés de voiries ou de chantiers urbains r[...]
Mission Bocage est membre du réseau Afac-Agroforesteries Afac Agroforesteries
Vous êtes ici : Mission Bocage, arbres et haies champêtres > Actualités > Il est temps de préparer vos projets de plantations !

La nouvelle campagne des diagnostics de plantations est déjà bien entamée pour Mission Bocage. Vous avez le souhait de réaliser un premier projet de plantation de haies bocagères, de boisement ou de parcelle en agroforesterie ? Ou bien peut-être vous posez-vous la question de donner une suite à des plantations des années passées ? Il existe, sur votre propriété ou votre exploitation, des possibilités de renforcer votre réseau de haies, de donner du sens aux plantations que vous avez déjà entreprises, en les prolongeant  par de nouvelles réalisations.

Le diagnostic de plantation est là pour vous aider à définir et préparer votre projet.

Nous aimons parler de diagnostic partagé. Ce temps d’échange entre le porteur de projet et le technicien n’est pas l’application d’une recette toute faite. C’est la mise en cohérence des objectifs du planteur avec  les potentialités du site , puis l’analyse des potentialités et des contraintes du site.

Il s’agit de mettre en parallèle la nature du sol, la topographie, les contraintes diverses ( voisinage, voies d’accès, réseau EDF…) et ce que l’on attend de ses arbres en matière de protection , de production, de paysage.

Ainsi, on cherchera à planter chaque fois que c’est possible des arbres de «  haut jet » (chêne, merisier…) pour leur valeur productive et paysagère, mais on les évitera à proximité immédiate d’une ligne électrique ou d’une maison d’habitation.

Si l’on se trouve en terrain séchant et que l’on souhaite produire du bois de chauffage, il faudra éviter de planter du charme par exemple.

Une deuxième étape associée au diagnostic repose sur les conseils techniques de préparation du sol : en fonction de chaque situation, une succession de façons culturales est à mettre en œuvre, dans le bon ordre et avec les bons outils ! Ces opérations gagnent à être bien programmées et démarrées dès l’été précédent la plantation.

Le diagnostic se prolonge avec l’assistance à la plantation (1/2 journée en moyenne, en automne-hiver, avec présence du technicien), dernière étape du chantier.

Un projet bien préparé vous permet d’arriver serein à la Sainte Catherine (début des plantations), en ayant mis toutes les chances de votre côté !

paysage ouvert mauges