Les dernières actualités

Aucun aperçu disponible
La pêche de vigne se conjugue au pluriel...
Dans le cadre de nos recherches permanentes sur les fruitiers oubliés, Mission Bocage vient de faire[...]
La filière Végétal Local : développement et nouvelles perspectives...
Engagement de Mission Bocage dans la démarche  végétaux d’origine locale De plus, depuis 10 ans, la[...]
haie bord de route
Journée d'échange sur la gestion de haies de bord de route...
En partenariat avec d’autres structures exerçant le rôle de relai bois énergie dans la région, Missi[...]
planter haie bocage
Comment planter des haies bocagères avec subventions ?...
Protection des troupeaux, préservation des sols, production de bois d’œuvre et de chauffage, habitat[...]
S’abonner à notre newsletter

Vous êtes :

Mission Bocage est membre du réseau Afac-Agroforesteries Afac Agroforesteries
Vous êtes ici : Mission Bocage, arbres et haies champêtres > Actualités > La Fondation Yves Rocher à la plantation de Sainte Christine le 2 Mars

La Fondation Yves Rocher subventionne et valorise la plantation d’arbres dans le monde. En France,  c’est plus d’un  million d’arbres qui seront plantés en 2012, en partenariat avec l’AFAHC (Association Française Arbres et Haies Champêtres) dont Mission Bocage fait partie. A l’occasion d’une campagne d’animation et sensibilisation à l’intérêt de l’arbre champêtre dans nos campagnes, la Fondation posera les pieds à Sainte Christine dans le Maine-et-Loire pour participer à une plantation de 1,2 Kilomètres de haies bocagères qui sera encadrée par Mission Bocage, adhérente au projet.

Sainte Christine est une commune de 783 habitants située à équidistance entre Beaupréau et Angers. Elle est ceinturée de nombreuses exploitations agricoles issues du remembrement et marquée par des haies parfois anciennes. Lors des animations de plantations organisées par Mission Bocage, la commune de Sainte Christine avait fait preuve d’une grande implication.

Pour en savoir plus sur l’opération et sur les missions de la Fondation Yves Rocher, n’hésitez pas à consulter ce communiqué. Par ailleurs, vous pouvez également consulter leur site internet.